Menu

Lettre d'opinion - La COVID-19 aura des conséquences à long terme pour les tout-petits

 

 

Pensez seulement à l’arrêt temporaire des services éducatifs à la petite enfance, l’impact du masque sur les apprentissages, le stress qui affecte la santé mentale, la précarité financière, l’effritement du soutien social, la conciliation travail-famille complexifiée par le télétravail, le stress hors-norme vécu durant la grossesse, les femmes qui ont dû accoucher seule sans conjoint, le report des soins par le réseau de la santé, l’augmentation des cas de maltraitance, les problèmes de logement et d’insécurité alimentaire. À la rentrée scolaire, nous avons aussi constaté à quel point la période charnière que représente la transition vers la maternelle a été fragilisée par le confinement avec l’annulation de plusieurs activités qui réunissent habituellement l’école, la communauté et la famille.

Voilà autant de dommages collatéraux qui ont un impact indéniable sur le bien-être des tout-petits. Et malheureusement, les conséquences de la pandémie sont exacerbées pour les enfants qui sont en situation de vulnérabilité.

Dans ce contexte, comment pouvons-nous, collectivement et individuellement, favoriser le développement des
tout-petits malgré la pandémie?

On retourne à la base, aux sources, à notre instinct primaire : on protège nos tout-petits.

Comment? En leur offrant le filet social dont ils ont besoin pour mieux grandir et s’épanouir.

Nous avons tous un rôle à jouer auprès des tout-petits de 0 à 5 ans. On parle des parents, bien évidemment, mais il ne faut surtout pas négliger la contribution essentielle des éducateurs, des grands-parents, des voisins, des employeurs, des décideurs et de tous les citoyens engagés qui peuvent poser des gestes concrets et ont le pouvoir de faire une réelle différence. Sans oublier les organismes communautaires et les services de proximité qui sont une composante essentielle du filet social et qui favorisent la mise en relation de toutes ces parties prenantes. L’expertise est là, sur le terrain, mais les besoins se sont accrus en raison de la pandémie. Il faut y investir davantage et s’y investir, tout un chacun, un peu plus. Puisque nos tout-petits sont les adultes de demain, il faut donner à chacun d’entre eux une chance égale de se réaliser pleinement et de devenir des adultes épanouis et engagés. Et c’est collectivement que nous pourrons y arriver!

À l’occasion de la Grande semaine des tout-petits qui s’amorce aujourd’hui, nous cherchons à donner une voix aux quelque 530 000 tout-petits au Québec – près de 600 000 en comptant ceux à naître – pour faire de la petite enfance une véritable priorité de société.

Le mouvement est déjà en branle et la pandémie ne vient qu’accentuer l’urgence d’agir. À court et long termes, les mesures collectives en petite enfance réduisent les coûts des services de santé, sociaux, éducatifs et diminuent le décrochage scolaire.

On ne saurait trop insister : la période de la grossesse à l’entrée à l’école est déterminante pour le développement des tout-petits. Les actions posées à ce moment pourront assurément contribuer au développement de bases solides qui serviront à l’enfant une fois devenu adulte.

Le Québec entier est interpellé. Plaçons les tout-petits au cœur de nos priorités et devenons un exemple à suivre en matière de petite enfance. C’est en se mobilisant au nom du bien-être de ces tout-petits que nous réussirons ensemble à leur offrir un avenir meilleur.

 

Cette lettre est cosignée par les alliés du Collectif petite enfance

Elise Bonneville
Directrice du Collectif petite enfance

**** 

Doreen Assaad
Mairesse, Ville de Brossard et présidente, Espace MUNI 

Thomas Bastien
Directeur général, Association pour la santé publique du Québec (ASPQ) 

Geneviève Bélisle
Directrice générale, Association québécoise des centres de la petite enfance 

Maxime Bergeron
Président, Cour à bois modules de jeux naturel 

Zoé Bergeron
Coordonnatrice, Réseau québécois pour la réussite éducative 

Nathalie Bigras
Directrice scientifique de l’Équipe de recherche Qualité des contextes éducatifs de la petite enfance et professeur titulaire, département de didactique, section petite enfance, UQAM 

Caroline Biron
Associée directrice, Woods s.e.n.c.r.l. 

Kim Boutin
Médaillée olympique, patinage de vitesse sur courte piste 

Élise Boyer
Directrice générale, Fondation Olo 

Monique Brodeur
Professeure titulaire en adaptation scolaire, UQAM 

Yolande Brunelle

Chargée de cours, Éducation préscolaire et enseignement primaire, UQAM

Marie-Eve Brunet-Kitchen
Directrice générale, Fédération québécoise des organismes communautaires Famille 

Caroline Calvé
Olympienne planche à neige, responsable du service aux athlètes et groupes d’entraînement, ESIM 

Denis Chouinard
Président, Association des bibliothèques publiques du Québec 

Jean-Marc Chouinard
Président, Fondation Lucie et André Chagnon (Naître et grandir / Observatoire des tout-petits)

Louise Deschatelets
Comédienne et chroniqueuse 

Martine Desjardins
Directrice générale, Mouvement national des Québécoises et Québécois et chroniqueuse 

Sonia Ethier
Présidente, Centrale des syndicats du Québec 

Gabrielle Fontaine
Comédienne

Pierre Fortin
Professeur émérite d’économie, UQAM

Stéphanie Gareau
Directrice générale, Fondation Marie-Vincent 

Catherine Haeck
Professeure, Groupe de recherche sur le capital humain, département des sciences économiques, ESG UQAM 

Alex Harvey
Champion du monde et olympien, ski de fond 

Jean-Pierre Hotte
Ex-président, Avenir d’enfants 

Jennifer Johnson
Directrice exécutive, Réseau communautaire de santé et de services sociaux (CHSSN)

Dr Gilles Julien
Président, Fondation Dr Julien 

Carl Lacharité
Professeur titulaire, Département de psychologie, UQTR 

Guillaume Landry
Directeur général, Bureau international des droits des enfants 

Amélie Landry
Directrice générale, Réseau des Centres de Ressources Périnatales du Québec 

Michel Leblanc
Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Montréal métropolitain 

André Lebon
Consultant et ex-président de la Commission sur l’éducation à la petite enfance  

Annie Lemieux
Président, LSR GesDev 

Francine Lessard
Directrice générale, Conseil québécois des services éducatifs à la petite enfance 

Jacques Létourneau
Président, Confédération des syndicats nationaux (CSN) 

Karel Mayrand
Président-directeur général, Fondation du Grand Montréal

Noémie Montminy
Doctorante, observation et mesure du développement de l’enfant en contextes éducatifs de l’Université Laval 

Jamie Orchard
Journaliste et fondatrice, The Second Act Project 

Jean-François Parenteau
Maire, arrondissement de Verdun 

Ghislain Picard
Chef, Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador 

Dr Éric Poulin, optométriste
Président, Ordre des optométristes du Québec 

Marie Rhéaume
Directrice générale, Réseau pour un Québec Famille 

Marie-Josée Richer
Cofondatrice, Prana 

André Robitaille
Comédien et animateur

Sylvie Rochette
Cofondatrice et directrice générale, Regroupement Partage 

Maryse Rondeau
Présidente, Association d’éducation Préscolaire du Québec 

Caroline Schindler
Représentante, Instances régionales de concertation en petite enfance 

Marjolaine Siouï
Directrice générale, Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador 

Tanya Sirois
Directrice générale, Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec

Kim St-Pierre
Olympienne (gardienne de but), gestionnaire du développement des affaires, BOKS Canada 

Sandrine Tarjon
Directrice, Association des haltes-garderies communautaires du Québec 

Gisèle Tassé-Goodman
Présidente, Réseau FADOQ

Simon Telles
Président, Force Jeunesse 

Juan Torres, Ph.D.
Urbaniste, professeur à l’École d’urbanisme et d’architecture de paysage de l’Université de Montréal 

Stéphanie Trudeau
Vice-présidente exécutive – Québec, Énergir

Guillaume Vermette
Clown humanitaire

Fabrice Vil
Cofondateur et président, Pour 3 Points, coach certifié en développement intégral et avocat 

Raymond Villeneuve
Directeur général, Regroupement pour la Valorisation de la Paternité 

Dr Stanley Vollant
Chirurgien, Président de Puamun Meshkenu

 

comments powered by Disqus

La Grande semaine des tout-petits, une occasion de sensibilisation, de dialogue et de mobilisation sociétale en faveur de la petite enfance