Menu

Suivez l'actualité de la Grande semaine des tout-petits!

 

 

Au Québec, on compte près de 540 000 tout-petits. Dans quelles conditions de vie grandissent ces enfants de 0 à 5 ans? Sommes-nous à la hauteur de ces tout-petits qui seront les grands de demain? La majorité d’entre eux se portent bien et vivent dans un environnement propice à leur développement. Néanmoins, plusieurs vivent encore des situations difficiles.

Quelque 650 décideurs provenant de diverses régions du Québec seront réunis au Centre des congrès de Québec les 20 et 21 novembre lors du Grand rassemblement pour les tout-petits, qui se déroule dans le cadre de la Grande semaine des tout-petits. Des acteurs des secteurs municipal, scolaire, de la santé, communautaire, associatif et des services éducatifs à l’enfance, des élus municipaux et provinciaux, des membres de communautés autochtones ainsi que des experts d’ici et d’ailleurs convergeront lors de cet événement afin de dresser le portrait de l’état actuel de la petite enfance au Québec et les mesures à prendre pour améliorer les conditions des enfants de 0-5 ans et leur famille.

Avec l’adoption de la loi 122 qui transforme les municipalités en gouvernements de proximité, nous, acteurs du monde municipal, sommes appelés à contribuer encore plus activement et de manière durable au bien-être des tout-petits et de leur famille. Cela nous semble d’autant plus prioritaire sachant qu’aujourd’hui, 1 enfant sur 4 est vulnérable à la maternelle dans au moins un domaine de développement.

Montréal, le 15 novembre 2018 – Alors que les 540 000 tout-petits représentent 6 % de la population du Québec, ils forment 100 % de notre avenir. Ne devraient-ils pas bénéficier d’une attention toute particulière de la part de la société? La 3e édition de la Grande semaine des tout-petits, qui se tiendra du 18 au 24 novembre 2018, s’annonce plus rassembleuse que jamais tandis que de nombreux acteurs du Québec s’engagent pour que les enfants de 0 à 5 ans deviennent une véritable priorité de société.

La 2e édition de la Grande semaine des tout-petits a pris fin hier sous le signe de la mobilisation. Citoyens, élus, employeurs, personnalités publiques et organisations communautaires ont uni leur voix afin de mettre en lumière les 550 000 tout-petits québécois et faire de la petite enfance une véritable priorité de société. 

À l’occasion de la Grande semaine des tout-petits, plus d’une vingtaine de partenaires et une dizaine d’ambassadeurs de différents horizons souhaitent mettre en lumière les enfants de 0 à 5 ans afin d’en faire une véritable priorité de société.

Dans une lettre ouverte, des maires et mairesses du Saguenay-Lac-Saint-Jean soulignent qu'ils ont le pouvoir, mais surtout le devoir d'agir pour venir en aide aux tout-petits, afin de leur offrir des conditions de vie saines et gagnantes.

Dans une lettre ouverte, des maires et mairesses du Saguenay-Lac-Saint-Jean soulignent qu'ils ont le pouvoir, mais surtout le devoir d'agir pour venir en aide aux tout-petits, afin de leur offrir des conditions de vie saines et gagnantes.

Souhaitant placer la petite enfance au cœur des priorités de la société québécoise, plusieurs partenaires, dont des organismes, des acteurs de la société civile et des ministères, s'unissent pour lancer aujourd'hui la première édition de la Grande semaine des tout-petits (GSTP).

La Grande semaine des tout-petits, une occasion de sensibilisation, de dialogue et de mobilisation sociétale en faveur de la petite enfance